Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

LE GRAND ORCHESTRE

DE POCHE

Trio de Ukulélés clownesque

Spectacle tout public

Durée 1h10

"C'est parce que,

à 3 c'est pire,

que c'est mieux !"

Avec :

Joris Barcaroli, Thomas Garcia, Karim Malhas

Direction artistique : Thomas Garcia

Mise en scène : Charlotte Saliou

Collaboration artistique :

Elise Ouvrier-Buffet

Production : Compagnie Gorgomar

Coproduction : Théâtre de Grasse ; L'Entre-Pont ; La Fabrique Mirmont ; Festival Scène de Cirque

Aide à la production : Région Sud-Provence-Alpes-Côte d'Azur

Soutiens : Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et Ville de Nice

Le spectacle :

Le Grand Orchestre de Poche ou G.O.P., ce sont trois Ukulélistes qui viennent donner un concert.

Pour eux, l'amour du ukulélé est immense et le plaisir d'être présents énorme.


Ils veulent rendre ses lettres de noblesse à ce petit instrument si souvent moqué.


Ce soir, c'est le "grand soir" de leur premier récital.

Les maladresses des trois musiciens vont rapidement amener le concert vers un joyeux chaos débridé.


Entre reprises décalées et chansons originales, le G.O.P. n'aura qu'un seul but : essayer de terminer le concert !


Ces trois clowns musiciens qu'on prendrait volontiers pour des professionnels ne sont pas à la hauteur de leurs ambitions.


Un concert qui tourne à la catastrophe pour notre plus grand plaisir.

Extrait de presse :

• Irrésistible clown dans 'Monsieur Mouche", Thomas Garcia est de retour. En trio avec Karim Malhas et Joris Barcaroli. Parce que plus on est de fous plus... ça part en vrille !


C'est l'histoire d'un récital qui ne se passe pas tout à fait comme prévu.

De désaccords au sein du trio, en partitions qui s'échappent et pupitres qui s'enchevêtrent... ça tangue joyeusement sur la scène. Pour le plus grand bonheur du public, embarqué dans cet hilarant naufrage.


De Bach à Mozart, en passant par Stevie Wonder, ils égrènent leur répertoire éclectique. Et quand ils ne s'emmêlent pas les tempos, ou la guerre d'ego, ils assurent ces clowns musiciens !


Aussi touchants dans leurs maladresses que lorsqu'ils jouent sur la corde sensible. Ils sont irrésistibles. Alors, un conseil : courez les voir ! Nice Matin