Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

LES GRAVATS

Durée : 1h15

Avec : Jean-Pierre Bodin, Clotilde Mollet et Jean-Louis Hourdin

Collectif de réalisation : Jean-Pierre Bodin, Alexandrine Brisson, Clotilde Mollet, Jean-Louis Hourdin

Textes : Jean-Pierre Bodin, Alexandrine Brisson, Clotilde Mollet et autres poètes

- Production déléguée : La Mouline

- Coproduction : Les Célestins -Théâtre de Lyon / Le Moulin du Roc - Scène nationale de Niort / Office Artistique de la Région Nouvelle -Aquitaine / le GRAT, Cie Jean-Louis Hourdin

- Soutiens : La Maison des Arts et le Festival au village de Brioux-sur-Boutonne

- La Mouline est conventionnée le Conseil Régional Nouvelle Aquitaine.

- Ce projet a reçu le soutien du Ministère de la Culture / DRAC Nouvelle Aquitaine, du Conseil Départemental des Deux-Sèvres et de la ville de Niort

Nous ne naissons pas pour mourir mais bien pour vivre !


Sur scène, 3 corps, 3 voix, 3 regards.

Pour nous parler de vieillesses, des récits de souvenirs émus viennent nourrir une parole teintée d'un humour profondément salvateur.


Dans cette "valse des vieux os", difficile de ne pas prendre plaisir à passer de l'autre côté, pour se redonner enfin le droit de considérer la question à la légère.


Bien plus qu'une cure de jouvence, Les gravats est une aventure fraternelle doublée d'une joyeuse leçon de vie.

Extraits de presse :

• "Jean-Louis Hourdin, Clotilde Mollet et Jean-Pierre Bodin tordent le cou au jeunisme en jouant des retraités bien peu résignés. Ne prenez pas la vie au sérieux. De toute façon vous n'en sortirez pas vivant. Nos trois auteurs-acteurs ont fait leur miel de ces mots d'Elbert Hubbard, qui donne la couleur à cet objet théâtral inattendu dans le contexte actuel de jeunisme.(...) Une sorte de désillusion traverse ces Gravats émaillés de pensées, drôles, décalées, cueillies chez les meilleures plumes de la langue française. A déguster avec gourmandise !" Le Progrès

• "Mourir ? Nous, jamais ! les 3 artistes défient le vieillissement et la mort sous la forme d'un collage théâtral savoureux.(...) Le spectacle aborde sans tabou, ni mièvre compassion, ce temps de l'existence où les forces physiques et mentales déclinent. (...) Les personnages sont extrêmement touchants, capables de distance sur leur condition et inlassables pratiquants de l'humour en toutes circonstances. Tous trois se refusent à mourir avant d'avoir respiré jusqu'à la dernière minute l'air fortifiant de l'existence. (...) Les Gravats sont en fin de compte un bel antidote contre les pensées morbides." Les Trois coups


• " Ces trois-là se connaissent depuis longemps et se croisent régulièrement pour des spectacles et réalisations diverses. Une rencontre instinctive, urgente, de fraternité, d'humanité.

Trois corps, trois voix, trois regards nous donnent rendez-vous et nous entraînent pour nous faire passer de l'autre côté, celui de l'injustice qui nous attend tous plus ou moins, celui qui a le droit de prendre à la légère le temps d'un éclat de rire réjouissant, fut-il l'ultime". Scènesweb.fr